Le cadre de développement

Le quartier se prête à l’expérimentation, à l’audace, à l’innovation. Nous écartons le tout cuit, le déjà pensé, le formaté pour privilégier les ambitieux, les iconoclastes, les créatifs pour que la forge moderne soit un endroit de découverte où la diversité est une volonté affichée.

Nous réunissons des personnes de bonnes volontés, soucieuse d’apporter des solutions intelligentes, créatives, voire décalées aux enjeux de demain. Oui, la forge moderne, sur son petit périmètre, est consciente d’être dans un monde globalisé où les réponses ne peuvent être que globales. Cela implique d’agréger à l’énergie de ce quartier cette dimension responsable, et cette dimension passe forcément par des personnalités affirmées et portées par des valeurs.

Nous travaillons à créer des connections entre les acteurs du quartier afin qu’il soit le plus possible un endroit convivial d’échange et de partage. Sa vocation étant de s’ouvrir de plus en plus au public, cet aspect est essentiel. Une programmation a donc été lancée avec des temps forts tels que l’Open Air #0, les WE  » à la fraîche « , etc

Un mode de consommation hérité des 30 glorieuses nous a habitué à mettre des profils dans des boites. À la forge moderne, nous pensons qu’il est bien plus intéressant d’offrir la possibilité d’explorer des univers parallèles. En organisant, par exemple, un concert de jazz avec un artisan qui a une passion pour cette musique. Dans la même veine, notre organisation, portée par des entrepreneurs, porte en elle des considérations environnementales ou éthiques, au moins au même niveau que les objectifs de rentabilité. La forge moderne fera un écho à ces préoccupations, même si elles ne sont pas dans le champ professionnel des acteurs de la forge.